Vie associative et démocratie locale à Châteaubriant

On connait aujourd’hui le rôle primordial des associations. Il participe au dynamisme d’une commune comme Châteaubriant. Radio-Châteaubriant propose à l’occasion du débat des élections municipales une première table ronde avec plusieurs acteurs de la vie associative locale. Parmi eux des membres des associations La Mée ça Gère, de l’AMAP, de Véli-Vélo, d’ALIS et d’Aubin d’Son répondent à nos questions.

Eté 2019, l’association La Mée ça Gère qui organisait le festival La Rue Râle et la Fête de la Soupe depuis plusieurs années jette l’éponge. En cause, le manque de soutien et la défiance de la municipalité qui les amènent à lancer une pétition pour une remise à plat des subventions publiques aux associations. Depuis, la municipalité a relancé un projet de Maison des Associations, mais celles-ci se plaignent toujours de la situation et de ne pas être associé ni informé de la construction de ce projet. Vie associative et démocratie locale à Châteaubriant a beaucoup de chemin a parcourir. Malgré le tissu associatif dans le Pays de Châteaubriant.

Les élections municipales sont elles l’occasion pour le prochain maire de donner un nouveau souffle à l’expression associative de ses concitoyen(ne)s  ?

Share this