Miguel Da Silva : l’alto enchanteur de Brahms

miguel-da-silva-lalto-enchanteur-de-brahms

Miguel Da Silva : l’alto enchanteur de Brahms, à écouter dès le 14 mai 2021 sur le cd enregistré en décembre 2019, à l’arsenal de Metz.

Brahms, Trios op.114
Brahms, Sonates pour alto n°1 & 2

Clôturant magistralement l’un des corpus de musique de chambre les plus remarquables du XIXe siècle, les deux Sonates op. 120 de Brahms requièrent une virtuosité totalement dédiée à leur extraordinaire lyrisme. Conçu à l’origine pour la clarinette, comme les deux sonates op. 120, le Trio op. 114 de Brahms est proposé ici dans sa version avec alto : « Comme toutes les œuvres de Brahms, ce trio est vocal, mélodique. Or l’alto est peut-être l’instrument du quatuor à cordes le plus proche de la voix humaine. » dit l’altiste Miguel Da Silva.

« Cette version avec alto m’oblige, en tant que violoncelliste, à une autre écoute : nos deux instruments à cordes doivent respirer ensemble, ajuster leurs articulations » poursuit Xavier Phillips.

Écrites tardivement par Brahms, ces trois œuvres témoignent de sa modernité :« Il a souvent été considéré comme un compositeur classique hermétique à la modernité, gardien d’une certaine tradition. », dit le pianiste François-Frédéric Guy qui – à l’instar de Schoenberg – le trouve au contraire très novateur : « On a un bel exemple, dans le trio, de l’extraordinaire modernité des combinaisons de rythmes et de timbres –il innove totalement. »

Miguel da Silva, alto 

« François-Frédéric et Xavier étaient les parfaits partenaires pour ce projet. Je souhaitais une bienveillance entre nous, et nous nous connaissons suffisamment pour cela, pour pouvoir nous abandonner au temps de l’autre. Cette confiance est pour moi la chose la plus touchante qui puisse être partagée entre êtres humains. »

Initié très tôt à la musique, Miguel da Silva remporte de nombreux prix, créé avec trois amis le Quatuor Ysaÿe et mène jusqu’en 2014, une brillante carrière à travers le monde entier. Par ailleurs, l’impératif pédagogique s’impose comme une évidence et il créé une classe de quatuor à cordes au CNR de Paris en 2013 qui a formé depuis de nombreux et prestigieux quatuors : Ébène, Modigliani, Aviv, Incanto…Animateur de classes de perfectionnement dans de nombreuses académies – Maurice Ravel, Banff au Canada, Villecroze – Miguel da Silva est professeur d’alto à la Haute École de Musique de Genève et enseigne régulièrement au sein de l’ECMA (European Chamber Music Association) ainsi qu’à l’Académie d’été de l’Université de Musique de Vienne. Il est par ailleurs Maître en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth en Belgique.

Xavier Phillips, violoncelle 

« Nous partageons une grande complicité tous les trois, sur scène mais aussi tout simplement dans la vie. La musique de chambre a cette exigence-là, merveilleuse : il s’agit d’être prévenant les uns envers les autres, d’être heureux non pas seulement de jouer sa phrase mais de faire en sorte que les autres jouent bien la leur également. Jouer dans l’écoute perpétuelle de l’autre. »
Xavier Phillips commence le violoncelle à l’âge de 6 ans et est très vite récompensé dans de prestigieux concours internationaux : Jeunesses Musicales de Belgrade, Concours Tchaikovski de Moscou, Concours d’Helsinki. Lauréat du Concours Rostropovitch, il est remarqué par le grand maître russe qui parachève sa formation musicale. Il l’invite régulièrement à jouer en tant que soliste, sous sa direction. Au cours de sa carrière, Xavier Philips est amené à se produire avec les plus grandes formations orchestrales. Il joue aussi en musique de chambre avec Vanessa Wagner, Régis Pasquier ou Schlomo Mintz. Il a récemment enregistré les concertos de Chostakovitch avec Les Dissonances et le Concerto Tout un monde lointain d’Henri Dutilleux avec l’orchestre de Seattle nommé trois fois aux Grammy Awards 2015.Son instrument est un Matteo Gofriller de 1710.

François-Frédéric Guy, piano

« Miguel est à l’initiative de ce disque pensé autour de l’alto. Nous avions déjà joué ensemble – Brahms déjà ! – lorsqu’il faisait partie du Quatuor Ysaÿe. Quant à Xavier, nous jouons régulièrement ensemble depuis huit ans, au cours desquels nous avons notamment enregistré les sonates de Beethoven, ce qui a créé une osmose et une complicité de tous les instants entre nous. »
François-Frédéric Guy est considéré comme un des spécialistes les plus prestigieux du répertoire romantique allemand et en particulier de Beethoven dont il a enregistré les 32 sonates, l’intégrale de la musique pour violoncelle avec Xavier Phillips et pour violon avec Tedi Papavrami, les 5 concertos avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Philippe Jordan (2008), et avec Sinfonia Varsovia qu’il dirige du clavier (2019).
Il mène une carrière internationale aux côtés des plus grands chefs avec des orchestres prestigieux commeles Wiener Symphoniker, l’Orchestre Symphonique de Montréal ou le Philharmonia Orchestra à Londres. Curieux de la musique de son temps, il se produit dans les plus importants festivals de création et vient de sortir un disque consacré à Marc Monnet.

Miguel Da Silva Trio

Sortie : 14 mai 2021
cd Alpha Classics 648
Enregistré en décembre 2019 à l’Arsenal de Metz.

Le livret est accessible en ligne.

Johannes Brahms
Trio en la mineur op. 114
Sonate en mi bémol majeur op.120 n°2
Sonate en fa mineur op. 120 n°1.

Miguel Da Silva, alto, Xavier Phillips, violoncelle, François-Frédéric Guy, piano.

Miguel Da Silva : l’alto enchanteur de Brahms et toute l’actualité musicale sur Radio-Châteaubriant.

Participer à la discussion

Articles similaires

Écouter Radio-Châteaubriant Détacher le lecteur
Loading...