Mettons les pendules à l’heure !

mettons-les-pendules-a-lheure

Mettons les pendules à l’heure ! C’est vrai quoi ! Bientôt cinquante ans que le changement d’heure a été instauré pour favoriser les économies d’énergie. En 2021, ce devait être le dernier changement d’heure en Europe. Mais ce ne sera finalement pas pour cette année. Le Brexit et la crise du Covid-19 ont fait évoluer les priorités des États membres de l’UE. Et pour vous, ça c’est passé comment ?

Bonsoir à vous cher.e.s auditrices et auditeurs.

Alors ? Comment ça s’est passé ce changement d’heure ? Et autre question, faites-vous partie des 59% de français qui voudraient définitivement bloquer les compteurs en heure d’été ? Ou des 41% qui préfèrent l’heure d’hiver ? Ils sont fous les gens !

Bon, ce sondage date d’avant l’apparition de la Covid 19. Je suis sûre qu’aujourd’hui, on frôlerait les 80% qui souhaitent rester en heure d’été. Et pour cause, ça donne l’impression de gagner une heure sur le couvre-feu (ce qui est faux). Et ce, même si vous avez dormi une heure de moins (ça par contre, c’est vrai). Tout en ayant deux heures de décalage avec l’heure solaire. Et ça, tout le monde s’en fout !

Vous y perdez votre latin ? Je vous rassure, moi aussi !

Ce que je note surtout, c’est que je ne me suis jamais sentie aussi fatiguée qu’hier. Le changement d’heure y est sûrement pour quelque chose. Mais moi je crois surtout que c’est à cause de ma toute récente carence en fer et en vitamine D. Mais bon, c’est pas le sujet !

Vous vous souvenez comment ça se passait avant l’invasion des smartphones dans nos vies ? Ce temps où les horloges, les montres, les réveils-matins et la minuterie du four avaient des petites aiguilles qui tournaient et qui n’étaient pas connectés à internet…c’était l’angoisse chaque dernier week-end de mars. J’avance ou je recule ? Comment veux-tu que je…le sache répondait ma mère !

Aujourd’hui, plus d’inquiétude, tout se met à l’heure tout seul sans qu’on ait besoin de s’en préoccuper. On l’oublierait presque ! Comme si on cherchait à nous faire perdre la maîtrise du temps.

D’ailleurs, vous avez remarqué ? Il y a de moins en moins d’horloges

Notamment dans les gares, histoire de moins se rendre compte des retards de trains peut-être, ou dans les supers marchés, où le temps qui passe ne se mesure plus qu’en euro dépensé. Mais bon, c’est pas le sujet !

Du coup, c’est la tête un peu à l’envers que j’ai passé mon dimanche. Ce qui ne m’a pas empêché d’étendre trois lessives, faire cuire un poulet, débiter une betterave en cubes, effeuiller un bouquet de persil et un autre de menthe. J’ai aussi acheté des myrtilles et des framboises…oui je sais c’est pas la saison ! D’ailleurs les premières arrivent du Chili, et les autres d’Espagne ! Je suis totalement éco-irresponsable ! Mais pas coupable, je vous l’jure monsieur le juge, je ne savais pas ce que je faisais, tout ça c’est la faute au changement d’heure !

Allez, je vais surveiller la cuisson de ma volaille tout en regardant ma pendule…Belle semaine à vous.

Mettons les pendules à l’heure, un podcast de l’émission C’est pas le sujet, par Barbara G. Derivière, sur Radio-Chateaubriant

Musiques : When we sent out / Claude Nougaro (Le coq et la pendule)

Participer à la discussion

Plus d'épisodes du podcast

C'est pas le sujet
Loading...