Les Déesses Sales : #1 Le Miroir

Dans une série de podcasts, Circé Deslandes nous fait partager ses rencontres de femmes. Aujourd’hui, elle nous propose le rapport au miroir.

« J’ai rencontré douze femmes, des femmes inspirantes, des amies, des sœurs, des louves. Je leur ai demandé de se poser devant leur miroir et de me dire ce qu’elles y voyaient.Ce premier chapitre des Déesses sales parle du corps et de l’esprit, de l’image, de ce qu’on est et de ce qu’on voudrait être, des injonctions qui viennent trop souvent s’immiscer dans cette relation si particulière que l’on tisse avec soi-même.Ce recueil de confidences est le premier d’une longue série qui évoquera différents sujets, tous liés à l’intime.à écouter de préférence au casque, comme un secret glissé au creux de l’oreille.»

La première raconte : « Quand je regarde des filles qui ont des grandes jambes avec des espaces entre les cuisses. Ça s’appelle le Thigh Gap, je me dis que j’aimerais bien avoir ça, mais en même temps c’est absolument pas logique dans ma morphologie. Je pense que mes genoux, ils sont peu trop collés. J’ai un peu les jambes en X. Mes fesses, elles pourraient être un petit plus remontées, si j’étais un peu plus grande, un centimètre ou deux, pourquoi pas. J’ai des poils, sur les bras, j’ai des poils dans le cou, un petit peu sur le visage…»

Parce que c’est sensuel, parce que c’est charnel

Et une autre femme : « Mon visage est asymétrique quand on regarde de près. Il y a un œil qui est très ouvert et l’autre avec un paupière qui redescend. Et mes lèvres, j’ai des petites lèvres, j’ai une petite bouche. J’aimerais avoir des lèvres pulpeuses. Parce que c’est sensuel, parce que c’est charnel. Parce que ça donne envie de palper, ça donne de la texture. Et moi ya pas de texture.» ..Rires…

Créatrice composite, tarologue et thérapeute, Circé Deslandes se revendique comme appartenant au clan des sorcières contemporaines. Elle participe à l’éveil des consciences et s’engage dans le mouvement écoféministe, en œuvrant essentiellement sur les territoires de l’art et du soin.

Montage & habillage sonore : Circé Deslandes Lissage voix : Olivier Boudon.

Le Miroir  et les autres épisodes des podcasts de Circé Deslandes, chaque semaine sur Radio-Châteaubriant.

Visuel : Yulia Pantiukhina

© Circé Deslandes

Participer à la discussion

Plus d'épisodes du podcast

Loading...