Le Chiffre d’Anne de Bretagne

le-chiffre-danne-de-bretagne

Le Chiffre d’Anne de Bretagne, le nouvel épisode d’Histoires de monnaie. Gildas Salaün, numismate passionné et passionnant, nous raconte le chiffre d’Anne, c’est à dire sa signature graphique, le fameux A couronné.

« En 1 513, Anne de Bretagne et Louis XII font frapper de nouvelles monnaies d’or, des écus d’or, à Nantes et à Rennes. Ces pièces représentent ceci. À l’avers, l’écu de France, le blason royal avec les trois fleurs de lys surmontées d’une couronne, soutenue par deux porcs-épics. Le porc-épic, c’est le symbole familial de la famille de Louis d’Orléans, c’est à dire le roi devenu Louis XII.

Louis par la grâce de Dieu, roi des français et des bretons

Dans la légende, Louis XII s’intitule lui-même Ludovicus dei gratia, Louis par la grâce de Dieu, roi des français et duc des bretons. Comprenez donc qu’il y a les bretons d’un côté, les français de l’autre, qui ont bien le même roi mais ce sont quand même deux catégories de vassaux différents. Ça, c’est la mise en application stricte de l’une des clauses du mariage de Louis XII et Anne de Bretagne, puisque Louis XII était duc consort de Bretagne.

Anne de Bretagne était reine de France parce qu’elle était l’épouse du roi

Comprenez qu’il était duc de Bretagne parce qu’il était le mari de la duchesse de Bretagne. De la même façon qu’Anne de Bretagne était duchesse de Bretagne et reine de France parce qu’elle était l’épouse du roi de France. Il y avait exactement une équité, une égalité sur ce plan-là.

Sur l’autre face, cette monnaie est très particulière parce qu’elle ne porte pas la devise du roi de France. Elle présente la devise des ducs de Bretagne, la famille de Monfort, de la famille d’Anne de Bretagne. Deus in adjutorium meum intende, c’est-à-dire, Seigneur viens à mon aide.

Et puis il y a au milieu une grande croix avec des fleurs de lys mais celle-ci est cantonnée c’est à dire que dans les parties de la croix il y a des mouchetures d’hermine couronnées mais aussi des A couronnés.

En héraldique, le A couronné s’appelle le chiffre d’Anne de Bretagne

C’est-à-dire, en héraldique, ça s’appelle le chiffre d’Anne de Bretagne. C’est à dire sa signature graphique composée de son initiale et de sa couronne. Eh bien ce chiffre d’Anne, on le repère aussi à deux endroits. Tout d’abord au château de Nantes. Quand vous regardez la tour de la Couronne d’Or, quand vous entrez par le pont levis c’est la tour qui est à droite.

C’est une partie du château qui a été commandée personnellement par Anne de Bretagne et elle a fait signer sa création. Et au-dessus de ces fameuses loggias que l’on identifie sur cette tour, il y a plein de A couronnés. Et quand on regarde bien, il faut chercher, il y a une lucarne sur laquelle il y a un porc-épic symbole de Louis XII et un L couronné symbole de Louis XII là aussi, chiffre de Louis XII.

Au château de Nantes, Louis était chez Anne

le-chiffre-danne-de-bretagne
L et A couronnés

Et bien ça signifie très clairement qu’au château de Nantes, Louis était chez Anne. Des A couronnées j’en ai repéré à un autre endroit, au château de Blois, qui était à l’époque le siège de la cour royale. Et lorsque vous entrez dans le château de Blois, vous êtes accueilli par la statue équestre du roi Louis XII. Vous avez des L couronnés, des fleurs de lys absolument partout. Je n’ai repéré qu’un seul A couronné. Parce qu’à Blois, Anne était chez Louis.


À Blois, Anne était chez Louis

Et bien ma pièce d’or frappée à Nantes et à Rennes dont je vous parlais tout à l’heure, c’est exactement la même chose. Vous aviez à l’avers la face pour le roi et duc ; au revers la face pour la reine et duchesse. À l’époque, ce sont deux seigneurs souverains. Le roi, la reine, le duc, la duchesse, mais sur un plan d’égalité. Et ça se repère aussi bien sur la pierre que sur les pièces de monnaie ».

Le Chiffre d’Anne de Bretagne est un épisode du podcast consacré aux Histoires de Monnaies. Gildas nous enchante, petits et grands. Il nous fait aimer l’histoire.

Musique : J.S. Bach Suite In E Minor, BWV 996 – Transp. In G Minor / Göran Söllscher /Jethro Tull

Participer à la discussion

Plus d'épisodes du podcast

Écouter Radio-Châteaubriant Détacher le lecteur
Histoires de monnaies
Loading...