La parole à Louna et Furkan du collège de la Ville aux Roses, à Châteaubriant. Ils sont venus une semaine à Radio-Châteaubriant, dans le cadre de leur stage de 3e .

Une occasion pour nous de les entendre donner leur avis sans faux-semblants sur l’actualité. Coronavirus, réchauffement climatique, mouvements sociaux, discriminations et laïcité… Mais aussi de nous raconter un peu le quotidien d’un(e) ado de 14 ans au collège, les cours, l’avenir…A la fois rafraichissant et intéressant !

Ce serait quoi le collège idéal à la Ville aux Roses ?

”  La seule motivation que j’ai le matin, je me dis, j’ai mes potes là-bas. Les profs, c’est pas ça qui m’intéresse.” Pour Louna, le collège idéal “commencerait à 10h et finirait à midi. Reprendrait à 14h, pour finir à 16h.” ” Moi déjà, j’enlèverais l’histoire-Géo et le SVT, et les Maths. Les trois matières que je déteste le plus, c’est les première que je retirerais ” continue Louna, du haut de ses 14 ans.

Furkan, lui “ne garderait que le sport…Ils sont tous les deux d’accord pour dire que le collège de la Ville au Roses n’est pas un établissement ” difficile”.

Et Furkan ne se sent pas concerné par le réchauffement climatique. Deux avis, deux adolescents à écouter.

La parole à Louna et Furkan du collège de la Ville aux Roses, un épisode de Cause Toujours, podcast à écouter et réécouter

Share this